Accueil » Nouvelles

Exposition solo à la galerie Vida Vida

LLB  Invitation 2014  FrJe vous invite à mon exposition en solo à la galerie Vida Vida de Point-Claire. On a choisi de présenter exclusivement de mes oeuvres tissées en Jacquard sur la danse contemporaine : quelques-unes de la chorégraphie Rodin et Claudel de Peter Quanz, Flower avec des oeuvres montrant Yoshito Ohno – une chorégraphie de Yoshito Ohno et Lucie Grégoire, 74 directions de Christine Bourget, Un orteil dans le vide avec Sandy Bessette et Frédéric Lemieux-Cormier, L’envolée, d’après une chorégraphie de Sarah Chase de Montréal Danse, ainsi qu’une oeuvre montrant une danseuse de la Chambre blanche, une chorégraphie de Ginette Laurin.

Dance International

2014 dance intern'l 72Le magazine Dance International, édition du printemps 2014, m’a consacré une page entière avec la photo de mon oeuvre de grand format Rodin-Claudel #1. C’est grâce à l’enthousiasme du chorégraphe Peter Quanz que le magazine s’est intéressé à mon travail. Cette oeuvre représente les tableaux importants de la chorégraphie créée par Peter.

Les grands visages de Rodin et Claudel ont été photographiés avec mon iPhone lors de la première de Rodin et Claudel à la Place des arts en 2012. Les visages étaient projetés sur le rideau de scène. En avant-plan, c’est la danseuse principale qui incarne Claudel. J’ai détaché son personnage d’une scène qui arrive vers la fin de la chorégraphie et j’ai peint en rouge la robe de la danseuse (le tissage a été fait en noir et blanc). Tout à droite, on aperçoit Claudel qui se dirige vers un lieu d’internement. Et finalement de gauche à droite vers le bas de l’image, les corps accroupis au sol représentent les sculptures qui ont été détruites par Claudel avant de quitter définitivement son amant, Rodin. Une cinquième photo d’un arrière-scène représentant une verrière complète la fresque. Je remercie Peter de m’avoir permis de prendre plus d’une centaine de photos lors de l’avant-première de 2012.

La Place des Arts présente la chorégraphie retouché de Rodin et Claudel du 13 au 22 mars.

Nouvelles oeuvres sur papier

Collagraphie, papier, encre, 200 $
Variantes III/III, Tissage, 10 x 10 cm, 2014

Le mois de février a été très inspirant pour moi. J’ai fait mes propres expériences de la calligraphie avec pour thème et outils des extraits de mes tissages, des bouts de fils, des spécimens historiques du Jacquard. Les premières empreintes sur carton épais ont été réalisées. Puis est venue l’étape d’encrage. Quel plaisir! Le fait de voir rapidement les résultats, bons ou mauvais, m’a enthousiasmé. Le travail de tissage est tellement long et on peut juger des résultats qu’après plusieurs heures, plusieurs jours de tissage d’une même oeuvre. Ces nouvelles expériences m’ont fait beaucoup de bien. Sous le volet Oeuvres sur papier, je vous présente ces premiers pas.

Nelligan à la Maison de la Culture Mercier

Communiqué Nelligan – le vaisseau d’or                                                       C’est peut-être votre dernière chance de voir à Montréal l’exposition Nelligan, Le vaisseau d’or.

Les artistes vous présentent leurs oeuvres le dimanche 16 février à compter de 14 h : le créateur de mode Yves Jean Lacasse, trois artistes peintres, Joséane Brunelle, G. Scott MacLeod et Tristan Tondino, ainsi que l’artiste en textile, Louise Lemieux Bérubé.

La Maison de la culture Mercier est à 5 minutes du métro Honoré-Beaugrand.

Atelier avec Kiranada Sterling

2-ROZOS_resized__resized__resized_20131219175002Je me suis inscrite à cinq jours de plaisir du 28 mai au 1er juin pour explorer les techniques de Rozome avec Kiranada Sterling.

Kiranada est maître de cette technique. Elle a écrit plusieurs livres et produits des vidéos. C’est un honneur et une chance unique de l’avoir avec nous à Montréal.

Je vous invite à visiter le site de espace-fibre où se donnera l’atelier. Espace-fibre est spécialisé en teinture et plus particulièrement en tout ce qui concerne la teinture à l’indigo. Le centre est dirigé par Valerie Walker. J’occuperai désormais un espace à cet endroit me permettant de réaliser teinture/peinture sur mes tissages en Jacquard.

Même si cette technique n’est pas mon domaine, je crois qu’il est toujours enrichissant d’aller voir ce qui se fait chez « le voisin ». Au plaisir de partager avec vous!

Ma première oeuvre sur papier

Collagraphie, papier, encre, tatting, collection privée
In Memoriam, 30 x 20 cm, 2013

In memoriam, 2013, 30 x 40 cm, une collagraphie à la mémoire de mon ami Serge Desjardins.
Sous l’œil bienveillant de Nicole Doré Brunet, chef de l’atelier Glypto de l’Association des artistes de LaSalle, j’ai fait mes premiers pas l’automne dernier dans l’atelier de gravure et avec le médium papier.
C’est une petite pièce de tatting que Serge Desjardins à créée et qu’il m’avait offerte il y a plusieurs années qui a guidé ma composition. Ce petit textile est bien réel, là sur la surface du papier. D’autres éléments, vestiges de mes tissages passés avec fils métallisés, et quelques bouts d’un fil texturé, sont devenus  des empreintes réalistes qui se sont placées très naturellement dans ma composition, en pensant à cet ami qui nous a quittés récemment. L’encre sépia (une encre que j’adore et que j’ai adoptée) rend bien mon sentiment de tristesse et le bleu marque le symbole de notre amitié et de notre passion commune pour les textiles.

L’hiver au Jardin botanique

La grande serre du Jardin botanique
La grande serre du Jardin botanique

Deux de mes oeuvres Jacquard, inspirées de l’hiver, sont exposées dans la Grande Serre du Jardin botanique, jusqu’aux premiers jours de janvier. La plus grande fut créée à partir d’une photo prise au parc Angrignon, et l’autre, plus petite, provient de ma collection de photos prises à Whitehorse.

 

Nelligan, Le vaisseau d’or

 

oeuvres de Yves Jean Lacasse et Louise Lemieux Bérubé
Sur cette image, on peut voir des oeuvres de Yves Jean Lacasse, Louise Lemieux Bérubé et Scott McLeod

Je me suis jointe au créateur de mode Yves Jean Lacasse, et trois artistes peintres, Joséane Brunelle, G. Scott MacLeod  et Tristan Tondino pour fusionner nos univers et jeter un regard contemporain sur la vie et l’œuvre  du poète Émile Nelligan. L’exposition oscille entre le passé et la modernité regroupant des toiles à l’huile, des dessins, des créations textiles et pour couronner le tout, deux installations collectives inédites. Elle a été montrée à la Maison de la culture Côte-des-Neige à l’automne. Elle sera à nouveau installée, cette fois-ci, à la Maison de la culture Mercier en janvier. Vernissage : le samedi 18 janvier.  Au plaisir de s’y rencontrer.